Rétrospective de la rencontre interprofessionnelle Eurotax 2018

Rétrospective de la rencontre interprofessionnelle Eurotax 2018


Le 26 septembre 2018, Eurotax a réuni les acteurs majeurs de l’industrie automobile suisse à sa rencontre interprofessionnelle annuelle. Près de 200 importateurs, concessionnaires, garagistes mais également d’éminents représentants de la politique, de l’économie et des fédérations ont répondu présents à l’invitation donnée par Eurotax à l’hôtel Seedamm Plaza de Pfäffikon (SZ). Au cours de la soirée, les EurotaxAwards furent décernés à trois modèles de voitures de tourisme affichant la meilleure valeur résiduelle ainsi qu´au meilleur concessionnaire de véhicules d’occasion.

 

 

Interviewé par Sarah Andrina Schütz, animatrice et actrice, Martin Novak, Directeur Général d’Eurotax Suisse & Autriche, a d’abord fait le point sur l’expérience acquise au cours des douze derniers mois suite au lancement de la nouvelle stratégie de numérisation. De son point de vue, le timing était idéal, comme en attestent les nombreux retours positifs des clients. La rapidité et l’ampleur des processus de changement exigent que l’on accorde plus d’importance aux contacts personnels avec les clients que du temps de l´analogique. Selon Novak, la numérisation bénéficie également aux employés d’Eurotax, car ils profitent aujourd’hui du « Flexible Working and Flexible Office » et peuvent ainsi mieux concilier leurs vies professionnelles et privées.

 

 

Allocution : le véhicule autonome et les conséquences pour les compagnies d’assurance

Comme le veut la tradition, le sponsor principal de la rencontre interprofessionnelle Eurotax a présenté un court « Tour d’Horizon » sur un sujet qui préoccupera l’industrie automobile au cours de la prochaine décennie. Axel Berger, PDG de CG Car-Garantie Versicherungs-AG, a expliqué avec son éloquence habituelle les nombreux points à clarifier avant de se lancer sur la voie des véhicules autonomes. Il faut tout d’abord établir les conditions-cadres au niveau politique, juridique et éthique afin de bien clarifier les questions de responsabilité en cas d’accident. En effet, avant que l’ordinateur ne prenne la place de l’homme, il faut que les algorithmes sur la prise de décision soient socialement acceptables et compréhensibles.

Selon Berger, le progrès de la numérisation n’est pas non plus sans conséquence pour les compagnies d’assurance. Ainsi, plus les véhicules sont intelligents et complexes, plus leurs composants deviennent chers à réparer ou à remplacer. En revanche, des scénarios où des contrôles de routine recommanderaient le remplacement préventif de pièces bien qu’elles ne soient pas encore défectueuses, seraient moins coûteux. La question de savoir si cela devra être pris en compte à l’avenir en tant qu’entretien ou réparation et qui en assumera les coûts, devra être discutée entre les constructeurs et les assureurs. Cette problématique est d’autant plus cruciale et urgente que les défauts des pièces électroniques – comparés aux défauts des pièces mécaniques – vont fortement augmenter en raison du nombre croissant de véhicules électriques et de leur automatisation. Quelles que soient les évolutions du secteur automobile, Axel Berger est convaincu que, contrairement à ce que l’on prévoyait il y a quelques années, l’avenir de la mobilité individuelle s’inscrit plus dans une perspective évolutive que de rupture, donnant à tous les acteurs du secteur plus de temps afin de procéder aux ajustements nécessaires.

 

 

Remise des EurotaxAwards 2018

Le premier temps fort de la rencontre interprofessionnelle Eurotax fut suivi par la remise des EurotaxAwards. Les critères de sélection étaient les suivants : véhicules de tourismes âgés de 3 ans (mix de différentes générations de modèles) affichant un kilométrage de 50.000 km et faisant l’objet d’un nombre significatif d’actions commerciales au cours des 3 derniers mois.

 

Dans le classement final figuraient les trois véhicules d’occasion présentant la plus faible décote sur 3 ans dans chacun des 3 segments les plus importants du marché (City, Business et SUV). Les gagnants furent les véhicules d´occasion avec la plus forte valeur résiduelle selon les analyses de marché effectuées par Eurotax.

 

EurotaxAward 2018 décerné aux modèles de véhicules de tourisme ayant la plus forte valeur résiduelle en Suisse

Segment Place 1 VR Place 2 VR Place 3 VR
City Toyota Yaris 54.5 VW Polo 53.3 Suzuki Swift 52.1
Business Škoda Octavia 53.5 VW Passat 50.8 Ford Mondeo 47.7
SUV Mercedes-Benz GLC 63.9 Porsche Macan 63.6 Dacia Duster 62.8

L’attribution des prix tient compte de l’évaluation de véhicules d’occasion de trois ans présentant des volumes d’offres et de ventes significatifs, des équipements de série ainsi qu’un kilométrage de 50.000 km. Valeur résiduelle (VR) en pourcentage du prix d’achat en 2015.

 

 

Cette année encore, le meilleur concessionnaire de véhicules d’occasion fut récompensé d´un trophée. La sélection regroupait tous les concessionnaires suisses ayant vendu au minimum 100 véhicules d’occasion sur les plateformes en ligne au cours des douze derniers mois. Parmi les critères de choix figuraient également la gestion du parc automobile (tarification, moyenne des ajustements de prix par mois et nombre de jours de parution des annonces), moteurs du chiffre d’affaires (jours moyens de parution de l’offre et différence moyenne de prix par rapport au prix du marché) ainsi qu’une pondération entre le nombre d’annonces et la rotation du stock. Enfin, les véhicules d’occasion des concessionnaires sélectionnés devaient remplir des critères spécifiques comme le prix, l’année de production, ou la puissance.

 

EurotaxAward 2018 décerné au meilleur concessionnaire de véhicules d’occasion en Suisse

Place 1 Place 2 Place 3
AMAG Audi Center Lucerne M&G Automobile GmbH Autocenter Mels AG

L’attribution du prix prend exclusivement en compte l’évaluation de véhicules d’occasion âgés de 1,5 et 8 ans, situés dans une fourchette de prix allant de 5.000 à 150.000 CHF, affichant des offres entre 10 et 400 jours et ayant un kilométrage compris entre 5.000 et 200.000 km.

 

 

Exposé : « Innovation et analyse des données – les clés du succès »

Fabian Cancellara, ancien coureur cycliste suisse et l’un des sportifs les plus célèbres du début du 21ème siècle dans le domaine du vélo, a présenté un exposé marquant le deuxième temps fort de cette journée. Sur des béquilles suite à un récent accident, Cancellara a dans un premier temps donné au public un aperçu de l’importance de l’innovation en prenant l’exemple de sa coopération avec le fabricant de vélos Trek. Grâce à une machine de course conçue tout spécialement pour lui, il a pu remporter haut la main à deux reprises la course cycliste « Strade Bianche », un grand classique en Italie. Dans la deuxième partie de sa présentation, il traita de l’importance de l’analyse des données. En tant qu’athlète de haut niveau, il a su mettre à profit les possibilités offertes par les outils d’analyse des performances. Lors de sa préparation pour les Jeux Olympiques de Rio, rien ne fut laissé au hasard : son instinct et ses intuitions furent complétés par des données de performance factuelles et une analyse minutieuse de ses dernières par ses entraîneurs. Tout cela fut couronné dans le contre-la-montre olympique de 54,5 kilomètres, qu’il a remporté avec 47 secondes d’avance sur le deuxième. En résumé, l’exemple de Fabian Cancellara nous fait dire qu’il est possible d’atteindre des objectifs les plus ambitieux si les données et l’innovation interagissent et que les projets personnels, sportifs ou professionnels sont poursuivis avec passion, méticulosité et volonté.

 

 

Au cours du cocktail dînatoire qui suivit, de nombreux participants voulurent prendre des photos souvenirs avec Fabian Cancellara, qui s’est laissé volontiers prendre au jeu. Les discussions entre les invités allèrent bon train, que ce soit entre anciennes connaissances ou nouveaux participants, ce qui permit de débattre à nouveau sur les nombreux thèmes abordés au cours de la soirée. C’est dans cet esprit que la rencontre interprofessionnelle Eurotax a une fois de plus rempli son objectif : l’entretien des relations et l’échange constructif d’idées sur des sujets automobiles d’actualité.

 

Vers la galerie

 

 

 


Ähnliche Artikel