Histoire

Histoire

L’entreprise a été créée par Hanns W. Schwacke, qui a fondé la marque « Eurotax » en Suisse, en Autriche, en Belgique, en Hollande et en Italie dans les années 60. Ce qui a débuté comme une activité de pionniers dans la pure estimation de prix de véhicules, a connu ensuite un développement particulièrement rapide.


Années 30

En 1933, William Glass publie « Glass’s Guide to Car Values ». Cette publication devient rapidement la « bible » du commerce de voitures en Angleterre.


Années 50

En 1957, Hanns W. Schwacke transpose la même idée en Allemagne. En parallèle, Glass´s entre sur le marché australien.


Années 60

À partir de 1961, Helmuth H. Lederer publie l´actualité des prix des véhicules d’occasion, selon le modèle de son futur partenaire Hanns W. Schwacke. La même année, celui-ci fonde « Eurotax ». Des filiales ouvrent en Belgique, en Hollande, en Italie et en Suisse.

En 1969, le siège de l’entreprise déménage du Luxembourg en Suisse. Les concessionnaires automobiles et les assurances recoivent les valeurs résiduelles généralement admises des véhicules, la Liste Eurotax est née. En parallèle à cela, Glass´s inaugure les premières méthodes d’évaluation de véhicules particuliers et de motos d´occasion en Grande-Bretagne.


Années 70

En 1971, Hanns W. Schwacke achète l’entreprise autrichienne de Helmuth H. Lederer, « Autowert ». En contrepartie, Lederer devient directeur général d’Eurotax Verlags AG, dont le siège se trouve à Pfaffikon SZ. Au fil des années, Lederer rachète des parts d´Eurotax jusqu’à ce qu’elle lui appartienne en totalité. Le premier calcul de coûts de réparation permet aux concessionnaires de disposer d´informations détaillées concernant les pièces et les coûts de main d’œuvre pour toutes les marques et tous les modèles. Même les petits dégâts peuvent désormais être pris en compte lors de la reprise d’un véhicule d´occasion.


Années 80

La révolution de l’information dans les années 80 modifie l’organisation du travail avec les premiers ordinateurs. Eurotax et Glass’s remarquent que les nouvelles technologies sont parfaitement adaptées afin de mettre à disposition des informations encore plus complètes et de développer des processus de calcul plus sophistiqués. Ceci permet le développement du premier logiciel « Autowert ».


Années 90

Les données d’Eurotax et de Glass’s deviennent non seulement les normes industrielles, mais sont également utilisées par les gouvernements européens. De nouvelles solutions et de nouveaux systèmes innovants sont créés pour le secteur automobile, afin d’aider dans les calculs de réparations, dans les travaux de carrosserie et dans les estimations de valeurs résiduelles.


2000

En 2000, Helmuth H. Lederer vend l’Eurotax Verlags AG, devenu entretemps une holding, à la société d’investissement Hicks, Muse, Tate & Furst, à laquelle appartient également Glass’s. Au vu de l’histoire commune couronnée de succès, Eurotax et Glass’s fusionnent.


2006

Candover rachète EurotaxGlass’s à HM Capital (précédemment Hicks, Muse Tate and Furst Incorporated). L’entreprise est alors valorisée à hauteur de 480 millions d’euros.


2008

EurotaxGlass’s crée sa division « Global Services » pour piloter sa croissance internationale. La structure EurotaxGlass’s Market Intelligence Unit, qui a connu un développement rapide en produisant des analyses de marché et des études « sur mesure » pour les constructeurs, les gestionnaires de flottes et les acteurs financiers, est intégrée à cette nouvelle division.


2011

EurotaxGlass’s lance le développement de nouveaux modèles statistiques pour faire face aux défis du XXIe siècle. Il acquiert Grey Hen, une société finlandaise disposant d’outils sophistiqués d’analyse des stocks et du marché, qu’il rebaptise Autovista.

Arle Capital Partners est fondé en avril 2011 à la suite du rachat par ses dirigeants de l´entreprise Candover


2013

Eurotax retourne à son nom d’origine, mais reste membre du groupe EurotaxGlass’s.


2017

Le groupe EurotaxGlass est rebaptisé en début d’année « groupe Autovista ».