Quelles VR pour les occasions à la sortie de la crise? Mise à jour Juillet

Quelles VR pour les occasions à la sortie de la crise? Mise à jour Juillet


Il y a environ deux mois, nous dressions un aperçu de la façon dont la pandémie pourrait affecter le marché automobile et les valeurs résiduelles. Sur la base des développements actuels, nous faisons aujourd´hui une mise à jour de notre estimation.

Sur le marché de l´occasion, on constate une légère remontée des prix depuis la mi-Mai: par rapport au niveau de début Février, l’indice des prix n’est que de 0,2% inférieur. À la fin du confinement, on constatait un besoin de rattrapage au niveau de la demande, qui pouvait encore être satisfait sans d´importants rabais supplémentaires.

«Ces dernières semaines, les très jeunes voitures d’occasion jusqu’à 6 mois ont vu augmenter leurs prix en moyenne jusqu´au niveau d’avant la crise. Cependant, ces voitures ne représentent qu’une part relativement faible de l’ensemble de l’activité sur le marché de l’occasion. En revanche, avec -1,7%, les voitures entre 6 et 18 mois sont actuellement bien en deçà du niveau de début Février », explique Robert Madas, Valuation Insights Manager chez Eurotax Suisse.

 

Graphique 1: L’indice des prix montre l’évolution moyenne des prix depuis début Février. La valeur est ajustée à l´âge de la voiture et à la composition de l’offre. L’indice des prix montre donc les véritables variations de prix à voitures comparables en raison de la modification de la demande (panier stable).

 

Graphique 2: L’indice des prix selon l´ancienneté des voitures montre l’évolution moyenne des prix des différents groupes d’âge de voitures à partir du début de Février. La valeur est adaptée à l´ancienneté de la voiture et à la composition de l’offre. L’indice des prix montre donc les véritables variations de prix à voitures comparables en raison de la modification de la demande (panier stable).

 

Les différents scénarios de sortie de crise: Mise à jour

Pour évaluer l’impact du coronavirus sur l’industrie automobile, Eurotax a examiné cinq possibles scénarios de reprise économique selon leur probabilité et les a actualisés:

 

Tableau 1: Les scénarios sont basés sur les cinq paramètres suivants: durée de la pandémie, perspectives économiques pour 2020-2022, production de voitures neuves en difficulté,  évolution de la demande privée, efficacité des mesures de politique budgétaire et fiscales

 

« Sur la base de la situation actuelle du marché, la plus forte probabilité est celle d’une lente reprise en forme de U », explique Robert Madas. « Le risque d’une récession profonde et d’une lente reprise a quelque peu diminué par rapport à l’évaluation précédente et n’est plus que de 20% – tout comme le risque d´une reprise modérément rapide en forme de V. »

En ce qui concerne le développement des valeurs résiduelles, l´évolution prochaine de la demande sera déterminant. « Malgré la reprise actuelle du niveau des prix, nous nous attendons toujours à une baisse des valeurs résiduelles d’environ 3% jusqu´en Décembre par rapport à début Mars », poursuit Robert Madas, « à moyen terme, on peut s´attendre à une lente reprise des valeurs résiduelles ». Le graphique suivant montre l’évolution attendue des valeurs résiduelles.

 

Graphique 3: Evolution attendue des valeurs résiduelles par rapport à début Mars 2020 (indexé): jusqu’en Décembre 2020 (-3,2%), jusqu’en Décembre 2021 (-2,3%), jusqu’en Décembre 2022 (-2,1%)

 

L´estimation de l’évolution des valeurs résiduelles et les différents scénarios seront mis à jour régulièrement au cours des semaines et des mois à venir en fonction de l’observation du marché.

NB: Une évaluation concernant les 18 marchés européens est disponible dans le Whitepaper du Groupe Autovista  régulièrement mis à jour.

 

 


Ähnliche Artikel