Quelles VR pour les occasions à la sortie de la crise? Mise à jour Septembre

Quelles VR pour les occasions à la sortie de la crise? Mise à jour Septembre


Nous avons publié cet été une mise à jour sur la manière dont la pandémie liée au Corona-Virus a déjà affecté le marché automobile et les valeurs résiduelles des voitures d’occasion et quels seraient les prochains impacts de cette crise sanitaire dans les mois à venir. L’article suivant propose une nouvelle mise à jour basée sur les dernières évolutions.

« Notre estimation de l’évolution des valeurs résiduelles est actuellement plus optimiste qu’elle ne l’était au cours de l’été », résume Robert Madas, Valuation Insights Manager chez Eurotax Suisse. La remontée des prix sur le marché des voitures d’occasion se poursuit depuis la mi-Mai. « Par rapport au niveau constaté début Février, l’indice des prix à la mi-Septembre est en moyenne déjà au niveau d’avant le début de la pandémie », poursuit Robert Madas.

Bien que la demande sur le marché des voitures neuves ait baissé d’environ 30% par rapport à l’année passée (Janvier-Août), on observait cependant une forte demande sur le marché des voitures d’occasion après le confinement: au cours des mois Juin-Juillet-Août, beaucoup plus de changements de propriétaires ont été enregistrés qu’au cours de la même période l’année précédente.

« Ce sont surtout les voitures d’occasion âgées de 4 ans et demi ou plus dont les prix ont augmenté depuis la mi-Août et qui sont actuellement proposées en moyenne au-dessus du niveau noté avant le début de la crise. En revanche, avec une baisse de 2,5%, les voitures entre 6 et 18 mois sont actuellement bien en deçà du niveau de début Février », précise Robert Madas.

Graphique 1: L’indice des prix montre l´évolution moyenne des prix basée sur début Février. La valeur est ajustée en fonction de l´âge de la voiture et des différentes natures de l’offre. L’indice des prix montre donc les variations de prix réelles à voitures identiques suite à la modification directe de la demande (panier stable).

 

Graphique 2: L’indice des prix en fonction de l’ancienneté des voitures montre l’évolution moyenne des prix selon les différents groupes d’âge à partir de Février. La valeur est ajustée à partir de l´âge de la voiture et des différentes natures de l’offre. L’indice des prix montre donc les variations de prix réelles à voitures identiques suite à la modification directe de la demande (panier stable).

 

Mise à jour des scénarios à la sortie de la crise sanitaire

Afin d’évaluer les effets de la pandémie sur l’industrie automobile, Eurotax a examiné et mis à jour cinq scénarios possibles de reprise économique:

Tableau 1: Les scénarios sont basés sur les cinq paramètres suivants: durée de la pandémie, perspectives économiques pour 2020-2022, difficultés à produire des voitures neuves, évolution de la demande privée et efficacité des mesures politiques budgétaires et fiscales.

 

« Sur la base de la situation actuelle du marché, nous continuons à penser qu’une reprise lente en forme de U est la plus probable », déclare Robert Madas. « Avec 30%, une reprise moyennement rapide en forme de V est cependant devenue bien plus probable que la fois précédente. »

En ce qui concerne l´évolution des valeurs résiduelles, le développement prochain de la demande sera déterminant. Le futur pouvoir d’achat et la croissance économique sont encore incertains. « Malgré la reprise actuelle du niveau des prix, nous prévoyons une baisse de valeur d’environ 2% jusqu’en Décembre par rapport à début Mars de cette année », poursuit Robert Madas. Le graphique suivant montre l´évolution attendue des valeurs résiduelles.

Graphique 3: Évolution attendue des valeurs résiduelles des occasions par rapport à début Mars 2020 (indexée): jusqu´en Décembre 2020 (-1,9%), jusqu´en Décembre 2021 (-1,8%), jusqu´en Décembre 2022 (-1,2%)

 

Tant les différents scénarios que l’estimation de l’évolution des valeurs résiduelles seront mis à jour régulièrement dans les semaines et mois à venir sur la base de l’observation actuelle du marché.

 

NB: Une évaluation actuelle pour chacun des 18 marchés européens est disponible dans le Whitepaper du Groupe Autovista.

 

 


Ähnliche Artikel